Nathalie sourire.jpg

Nathalie Berthiaume

Professeure  de piano, chant et    piano/voix 

Nathalie Berthiaume débute la musique dès l'âge de 7 ans. Elle étudie le piano et le chant choral. Toute petite, elle commence à faire des concours, des spectacles, des MasterClass et obtient des mentions d'honneur au piano. Étudiant avec un professeur privé, elle obtient son Lauréat 2 en musique classique pianistique de l'École Vincent d'Indy alors âgée de 17 ans seulement. De plus, elle est soprano et soliste pour une chorale classique, ce qui lui permet de faire quelques concerts par année.

Ensuite, elle se dirige au Collège St-Laurent et à l'UQAM. Pendant ses 5 années d'études, elle est choriste et soliste vocale en musique classique. De plus, ses performances pianistiques lui permettent d'être l'accompagnatrice des examens du Collège St-Laurent. Sa soif d'apprendre la fait bercer entre les cuivres et les bois. Après ses études, elle demeurera fidèle à ses débuts musicaux ; le piano et la voix. Sa plus grande passion est de transmettre son amour de la musique à des jeunes et moins jeunes. Son talent musical et sa curiosité académique lui permettent d'enseigner dès l'âge de 16 ans. Elle sera supervisée pendant 5 ans par l'École de Musique Vincent d'Indy pour enfin obtenir sa permanence au sein de cette École.

Elle est aussi enseignante et propriétaire de l'École de Musique Berthiaume Laperle. Elle chérit ce projet depuis son adolescence et son rêve s'accompli enfin lorsqu’elle rencontre  Maxime Laperle en 2004. Avec le temps, elle a trouvé de bons moyens didactiques et pédagogiques, mais elle est persuadée qu’il faut être toujours à l’affût de nouveaux outils de transmission afin de personnaliser l’approche musicale à chacun. De formation classique, elle a pris une tangente populaire au piano et a coloré sa voix de notes jazz avec des professeurs renommés de Montréal.  Ayant élargi son éventail musical, elle aime partager ses nouvelles couleurs avec ses élèves. Elle affectionne chacun d'entre eux et cet amour lui est rendu au centuple.

IMG_4795.jpg

Maxime Laperle

Professeur de guitare, basse et ukulele

Maxime Laperle a commencé la guitare à l'âge de 14 ans. Il étudie pendant quelques années avec un professeur de guitare classique renommé. Durant cette période, il se façonne une base harmonique et mélodique solide en plus de parfaire son jeu au fingerpicking à la guitare acoustique. Petit à petit, il ajoute le chant à ses talents et peut jouer tant du pop, du folk que du rock.

 Il est l'investigateur de plusieurs projets musicaux permettant à lui et d'autres musiciens de monter sur scène. Ses efforts l'amèneront à obtenir le rôle principal dans une comédie musicale, à incarner des personnages dans quelques pièces de théâtre, à participer à 2 reprises au Festival de la Chanson de Granby, ainsi qu'à monter sur la même scène que Richard Séguin et Natasha St-Pier pour en faire leur 1ère partie.

À l’âge de 20 ans, il s'inscrit au Cégep de Drummondville en composition et arrangement et en ressort musicalement grandi au bout de 3 années d'étude. Il intègre la guitare et la basse électriques à son apprentissage s'intéressant ainsi au blues, au jazz et à tous ces dérivés. Durant ces études, il rencontre Nathalie Berthiaume et décident ensemble de mettre de l'avant ce qu'ils chérissaient depuis longtemps; fonder leur école de musique.

Pour lui interpréter la musique est une chose, mais ce qui le passionne encore plus c’est de l’enseigner.  Il est rempli d’idées pédagogiques et didactiques pour  transmettre ses connaissances.  Maxime propose à ses élèves des objectifs d’apprentissage qui sont conformes à leurs capacités.  Il affirme que la qualité du rendement de ceux-ci est déterminée par cette équation logique. Maxime s’assure ainsi que ses élèves s’épanouissent, qu’ils s’émerveillent à découvrir et à apprendre. De cette manière, il va influencer de manière déterminante la suite des événements.

Louis-Étienne Sylvestre.jpg

Louis-Étienne Sylvestre

Professeur de batterie, guitare et basse

Natif de Sorel-Tracy, Louis-Étienne découvre très jeune sa passion pour la musique. Il débute son apprentissage à l'âge de 12 ans avec la basse électrique et commence le métier d'enseignant à 16 ans.

C'est ensuite qu'il se dirige vers le CEGEP de Drummondville et de Marie-Victorin à Montréal pour aborder ses études musicales. Par la suite il continuera son parcours à l'université de Montréal en Interprétation Jazz. 

Louis-Étienne contribue déjà à la scène musicale en travaillant avec plusieurs auteurs-compositeurs-interprètes tels que Maxime Landry, Simon Morin, Antoine Lachance ainsi que différentes formations coverbands.

La scène et l'enseignement font partie intégrante de sa vision dans le but de pouvoir transmettre sa passion à la relève.

Nadiya 2.jpeg

Nadya Rachok

Professeure    de violoncelle, violon et piano

Nadiya est née à Kiev, en Ukraine. Elle a obtenu une maîtrise en musique de l’Université nationale de la culture et des arts de Kiev en 2009. Depuis 2007, elle est devenue membre de l'Orchestre symphonique NRCU et pigiste régulière pour l'Orchestre académique symphonique du Philharmonique national d'Ukraine, Orchestre symphonique universitaire "Philharmonia" (Chernigiv, Ukraine), Variété académique d'État et Orchestre symphonique de l’Ukraine, comprenant de nombreuses émissions télévisées enregistrées et en direct ainsi que des tournées en Espagne, en Italie, aux Pays-Bas, au Koweït et en Asie centrale.

 

Outre son implication dans des orchestres, Nadiya est également active dans la musique de chambre. Elle a eu la chance de parcourir le monde et de visiter plus de 50 pays tout en travaillant avec ses trios et ses quatuors à bord de bateaux de croisière. Musicienne  polyvalente, Nadiya aime relever les défis de travailler avec différents ensembles de Montréal. Elle aime aussi jouer et enregistrer avec des groupes folkloriques et des artistes solos.

 

Elle a enseigné le piano et le violoncelle dans une école de musique en Ukraine de 2004-2011. Maintenant au Canada, elle propose un enseignement riche et varié, issu des meilleures traditions des deux cultures adaptées aux élèves de tous niveaux, entraîner et inspire des musiciens jeunes et matures.

Evelyne.jpg

Evelyne LeBrun

Professeure de chant

Depuis toujours, Evelyne s’amuse à fredonner dans toutes ses activités et à chanter pour sa famille, dans les camps scouts dont elle faisait partie étant plus jeune et à la demande de ses amis.  Elle s’intéresse de plus en plus à la composition dont elle fait l’un de ses passe-temps favoris.

 

À l’âge de 13 ans, elle s’inscrit à des cours de chant au privé afin de parfaire ses techniques. Elle se montre une élève perfectionniste et assidue à la pratique, à laquelle elle prend plaisir. Elle découvre vite son talent pour les harmonies vocales qu’elle met en profit en participant à des duos et des trios. Son oreille affutée lui permet la supervision de jeunes musiciens pour un vidéoclip ayant pour thème « Cups Song ». À l’occasion, elle s’implique dans la réalisation d’arrangements musicaux dans des mariages.

 

L’école de musique lui permet de monter sur scène et lui donne l’élan pour s’impliquer dans la communauté avec un groupe de bénévoles qui sèment la joie au chevet des personnes hospitalisées. Elle profite alors d’une formation avec le groupe Polyconcert.

 

On peut dire qu’Evelyne vibre à la musique. Elle s’intéresse à tout ce qui se chante et désire communiquer sa passion avec tous ceux qui l’entourent.

Son implication à l’École de musique Berthiaume Laperle n’est qu’un retour d’ascenseur et elle s’engage à faire découvrir ce qui, dans toutes les langues, réchauffe et réunit les cœurs : La voix humaine.

Manuelle (la bonne et zoomer).jpg

Manuelle Da Silva

Professeure de piano

Avant même de s’inscrire à des leçons de musique, le piano piquait la curiosité de Manuelle. Dès son très jeune âge, celle-ci commença à pianoter sur cet instrument qui la fascinait. La musique est ainsi devenue quelque chose de naturel chez elle et un élément primordial à son quotidien. 

 

C’est à 6 ans que la jeune fille débuta ses cours de piano aux côtés de sa remarquable enseignante, Nathalie Berthiaume. Pratiquer plusieurs fois par semaine ne fut jamais une problématique pour la chère Manuelle, car jouer diverses mélodies la passionne depuis toujours. Même recréer une chanson quelconque au piano représente une simple tâche pour elle grâce à sa bonne oreille.

 

Tout au long de son parcours musical, elle  participa à tous les concerts et festivals qui lui fit proposé. D’autre part, depuis son adolescence, Manuelle offre son aide au comité de l’école de musique qui est mis en place afin d’organiser les concerts.

 

En d’autres mots, Manuelle Da Silva est une personne vivant à travers la musique qui, encore aujourd’hui, adore les cours de piano qui la font grandir jour après jour en tant que pianiste et en tant que professeure.